Qu'est-ce que le Brouillard

Le brouillard, c'est la suspension dans l'atmosphère, de très petites gouttelettes d'eau pouvant réduire la visibilité au sol à moins d'un kilomètre. Les gouttelettes d'eau sont maintenues en suspension par les mouvements turbulents de l'air, leurs charges électriques identiques les écartent les unes des autres. Le brouillard est en fait un nuage dont la base touche le sol.

Brume et brouillard sont le même phénomène, mais on parle de brume lorsque la visibilité est comprise entre 1 et 5 kilomètres. La brume peut aussi être due à la présence de divers aérosols (particules de pollution industrielle ou urbaine) qui réduisent parfois fortement la visibilité. On parle de « brume sèche » lorsque l'humidité est inférieure à 60%.

Pour que le brouillard se forme, le taux d'humidité de l'air doit être suffisamment élevé pour permettre la condensation de la vapeur d'eau par un refroidissement ou par un apport supplémentaire en humidité.
Le vent ne doit pas être trop fort, pour éviter la dispersion des gouttelettes d'eau, ni trop faible, ce qui empêche leur suspension dans l'air.
La présence d'un nombre suffisant de noyaux de condensation est également nécessaire : ils servent à fixer les gouttelettes d'eau.

Golden Gate Bridge (Californie) - Photo: Alain Froissart
   

4 types de brouillard
 
Le brouillard de rayonnement:

Il se forme par refroidissement nocturne de la surface terrestre, généralement en fin de nuit. Ce brouillard peut persister plusieurs jours en période hivernale. Il se dissipe en matinée sous l'action du rayonnement solaire, en commençant par la base, évoluant parfois en une couche de nuages bas (stratus).

Le brouillard d'advection:

Il se forme lorsqu'une masse d'air chaud et humide se déplace sur une surface relativement froide. La base de cette masse d'air se refroidit au contact de la surface froide et ce refroidissement se propage sur une certaine épaisseur. Le refroidissement entraîne la condensation de la vapeur d'eau en minuscules gouttelettes maintenues en suspension par la turbulence et le vent léger. Ce brouillard, rarement très dense (visibilité rarement inférieure à 100 m), peut se former à tout moment de la journée.

Le brouillard d'évaporation:

Ce brouillard se forme sur les zones maritimes, surtout en automne et en hiver. Il est très souvent associé à la brise de terre établie la nuit qui amène de l'air froid sur une zone maritime chaude et humide.
D'amplitude limitée, il se présente généralement par bancs, d'épaisseur verticale inférieure à 50 m. Ce type de brouillard peut se former en Méditerranée en hiver quand de l'air froid à –5° ou –10°C s'écoule des Alpes vers la mer. Il se forme également après des précipitations orageuses.

Le brouillard givrant:

C'est un brouillard composé de gouttelettes d'eau surfondue (à l'état liquide par température négative, elles gèlent au moindre contact). Les brouillards givrants peuvent entraîner des dépôts sur les chaussées, mais également sur la végétation, sur les lignes électriques, etc.

Où et quand?

Les régions humides sont les plus exposées au brouillard.
-    les vallées
-    les zones forestières.
-    les zones marécageuses.
-    les zones côtières pour les brouillards d'advection.

La saison la plus favorable à la formation de brouillard est l'automne avec les premiers refroidissements importants, souvent associés à des périodes anticycloniques.
Vigilance météoCarte Vigilance
 
Couverture nuageuseCouverture nuageuse
 
Radar pluie et foudre
 
Carte KeraunosRisque d'orage
 
Indice Pollution IdF
 
Carte Vigicrue